Futomaki
Cuisine

Futomaki : origine et recette

Le futomaki est un plat japonais traditionnellement préparé en enveloppant du riz dans du nori (algue). Il est roulé de sorte à incorporer diverses garnitures telles que des fruits de mer ou des légumes. Vous en trouverez facilement dans les restaurants japonais populaires, ou rayon frais de votre supermarché favori. Ce sushi roll ou maki est tout simplement parfait pour les plus gourmands. Le nom futomaki signifie « sushi épais (ou gras) » en japonais.

Nous vous proposons aujourd’hui de réaliser par vous même vos propres Futomaki. Régal assuré ! Vous êtes prêt ?

Qu’est-ce que le futomaki (太巻き) , nourriture du Japon ?

La cuisine japonaise est peut-être la plus connue au monde grâce à des plats comme les sushis et les ramens, mais il existe encore de nombreux autres plats incroyables ! L’un de ces plats est le futomaki, qui est un type de sushi. Il s’agit de riz à sushi enroulé avec un assortiment d’ingrédients comme des légumes, de l’anguille et du concombre. Ce plat existe depuis des siècles !

Le futomaki est un type de sushi qui est servi sous la forme d’une fine feuille d’algue à sushi enroulée avec des ingrédients variés.
Il tire son nom de sa garniture traditionnelle typique, qui comprend généralement:
de légumes: concombres, poivrons rouges, avocat, carotte
de poissons cuits ou frais: anguille d’eau douce ou d’eau salé, saumon, thon

Ce qui le différencie d’un maki traditionnel c’est sa taille. Le futomaki dispose d’un diamètre de 5 à 6 cm.

Il peut être préparé à l’avance, laissé au réfrigérateur et consommé au repas suivant.

Avec son diamètre et les ingrédients colorés qu’il contient, le Futomaki est un rouleau de sushi populaire à préparer pour un repas de fêtes ou recevoir vos invités.

Les ingrédients nécessaire pour 2 Futomaki

  • riz vinaigré
  • omelette feuilletée
  • 2 galettes de riz de 20 à 22cm de diamètre
  • 2 feuilles d’algue nori de 10 par 18cm
  • 4 bâtonnets de surimi
  • 2 cuillères à soupe de sésame
  • 2 cuillères à soupe de carottes râpées
  • 2 tranches de saumon fumé
  • sauce soja

Les étapes pour réaliser le Futomaki (2 pièces)

  1. Préparez votre riz vinaigré et laissez le refroidir
  2. Préparez votre recette d’omelette feuilletée
  3. Dans une poêle, faites griller les graines de sésames
  4. Prenez un grand saladier et remplissez le d’eau chaude
  5. Pliez un torchon propre en deux avant de l’étaler sur le plan de travail
  6. Trempez une galette de riz dans l’eau chaude et posez la sur votre torchon, elle doit se ramollir et devenir bien souple
  7. Déposez la galette de riz assouplie sur un carré de film plastique que vous aurez préalablement coupé (30cm sur 30cm)
  8. Prenez la moitié du riz vinaigré et disposez le sur la galette sur riz en un rectangle de 15 par 18cm. Pour étaler le riz, aidez-vous d’une cuillère préalablement humidifiée dans de l’eau froide
  9. Saupoudrez des graines de sésame que vous avez grillé
  10. Recouvrez votre rectangle de riz par une algue nori
  11. Disposez ensuite de l’omelette, deux bâtons de surimi, une tranche de saumon fumé, et des carottes râpées
  12. Il faut ensuite enrouler votre galette de riz en vous aidant du film plastique. Commencez par les bords et revenez petit à petit en enroulant le tout.
  13. Enroulez ensuite votre rouleau dans ce même film plastique que vous venez d’utiliser, afin que votre futimaki ne sèche pas et reste onctueux
  14. Répétez la même opération pour votre deuxième Futimaki
  15. Lorsque votre deuxième Futomaki est réalisé et emballé, mettez-les dans votre frigo pendant une dizaine de minutes.
  16. Au moment de servir, coupez chaque Futimaki en 16 tronçons d’environ 1 cm chacun
  17. Servez les futomaki accompagné de baguettes et d’une sauce soja sucrée et le tour est joué. Place à la dégustation !
Découpe du Futomaki

Le futomaki, un mot utilisé pour la taille d’un rouleau de maki

Comme dans chaque pays, les mots employés diffèrent selon les régions.

Dans la région d’Osaka

Le terme de Maki Sushi est utilisé à la fois pour désigner les sushi roll mais aussi les futomaki, il n’y a pas de réelle différence. Un Futomaki est communément désigné par le terme de maki.

Dans la région de Tokyo

Dans la région de Tokyo, le sushi roll est appelé Nori Maki (海苔巻き).
La taille du Nori Maki détermine le nom donné au plat selon le diamètre et la taille des rouleaux.
Un Nori Maki est divisé en Futomaki (太巻き), Chumaki (中巻き), Hosomaki (細巻き) en fonction de la taille des rouleaux.

Comment préparer le futomaki ?

La préparation de ce plat peut être un peu délicate ; commencez par vous graisser les mains avec de l’huile, puis déposez des algues (qui ont été ramollies par trempage dans l’eau) et placez tous les ingrédients sur les algues.

N’oubliez pas de ne pas trop les remplir, sinon ils ne resteront pas à l’intérieur lors de l’enroulement – continuez à les pousser vers l’intérieur pour vous en assurer !

Ensuite, roulez en utilisant le même mouvement que pour les rouleaux de maki ordinaires, mais n’oubliez pas les poches d’air !

Enfin, coupez-les en morceaux avec des ciseaux avant de les servir.

Même si vous devrez peut-être sortir pour trouver ce plat car il n’est pas habituellement servi à la maison ou dans les restaurants, si vous recherchez des aliments frais, trouvez un restaurant près de chez vous qui sert des futomaki !

Photo du futomaki

Quels ingrédients pouvez-vous mettre dans le futomaki ?

Chaque famille choisit des garnitures différentes pour les futomaki. Certaines personnes utilisent 5 ingrédients et d’autres en incluent plus de 10. Cela dépend vraiment de vos goûts et de l’apétit de tous vos convives ou de la famille.

Et c’est ce qui fait que les Futomaki sont des sushis si amusants à partager, car on peut les décliner avec beaucoup d’ingrédients différents. Vous pouvez faire des futomaki avec tout ce que vous aimez ! Gardez simplement à l’esprit que les saveurs doivent s’équilibrer et qu’aucun ingrédient ne doit dominer les autres.

De l’omelette roulée japonaise (Tamagoyaki)

Le tamagoyaki est une omelette japonaise. Elle est faite de manière à pouvoir être coupée en petits morceaux pour être utilisée comme ingrédient dans d’autres plats. Dans le cas du Futomaki, elle peut être roulée. La préparation du tamagoyaki est l’une des compétences culinaires les plus populaires au Japon.
Le tamagoyaki se compose généralement d’œufs, de dashi (un type de bouillon japonais), de sauce soja, de sucre et de mirin. Il peut être servi en entrée ou en amuse-bouche avant les autres plats d’un repas, en accompagnement de bols de riz, et en garniture dans les futomaki.

Dressage des tranches sur une assiette

Du Kanpyo

Le kanpyo est un type d’algue appelé « kombu ». Elle est séchée et coupée en lamelles. Il est utilisé comme ingrédient dans diverses recettes. Dans certains plats, par exemple la soupe miso ou le bouillon dashi, les kanpyo sont ajoutés entiers. Dans d’autres plats, le kanpyo peut être coupé en fines lamelles avant d’être ajouté à la recette. “Kombu” a de nombreux avantages pour la santé et que sa consommation peut réduire le taux de cholestérol dans votre corps, ce qui en fait un excellent aliment pour ceux qui cherchent à perdre du poids !

Des champignons noirs (Shiitake)

Les champignons shiitake sont une variété délicieuse et nutritive de champignons. Ils sont appréciés pour leur saveur unique et leur capacité à être préparés d’innombrables façons délicieuses, du sauté au sushi. Le shiitake est parfois appelé « le roi des champignons » en raison de ses nombreuses utilisations dans différents styles de cuisine. Le Shiitake est excellent en garniture d’un futomaki !

Il est facile de trouver des champignons Shiitake séchés dans la plupart des supermarchés et ou les magasins spécialisés comme les marchés d’alimentation orientale ou asiatique.

Du concombre

Dans la cuisine japonaise, le concombre n’est pas seulement utilisé dans les sushis. Il peut être utilisé comme garniture pour le futomaki. Le concombre est doux et rafraîchissant, on dit donc qu’il rend les gens plus énergiques et joyeux. Le concombre apporte le croquant que l’on apprécie particulièrement dans le futomaki. Il apporte également une touche de fraîcheur très appréciable, notamment en été. Et surtout, c’est un ingrédient que l’on trouve très facilement. Il est donc très facile de venir l’ajouter à sa recette de Futomaki.

De l’avocat

Le maki à l’avocat est un type de sushi qui regorge de protéines et de graisses saines. L’avocat, lorsqu’il est cuit, peut être ajouté à de nombreuses variétés de sushis, par exemple dans un California Roll ou un inside-out Roll. Cette friandise savoureuse fournit de bons glucides et des graisses saines qui vous permettront de rester rassasié plus longtemps que le sushi de riz traditionnel. Essayez de rouler vos ingrédients préférés dans le fruit vert pour une délicieuse variante du maki traditionnel !

Du Surimi ou Kamaboko (ou imitation de crabe)

Cet ingrédient est idéal pour venir agrémenter votre futomaki car ils sont moins chers et plus faciles à trouver que les options à base de fruits de mer. Sa matière très élastique lui confère un côté très doux et agréable en bouche. Il convient à merveille pour votre futomaki et devient même indispensable. Il vient adoucir le riz vinaigré et forme un contraste très intéressant.

Du koyadofu (tofu lyophilisé)

Le koya dofu est un type de tofu qui a séché et est lyophilisé. Il peut être utilisé dans le futomaki, qui consiste à envelopper du riz et des légumes avec d’autres ingrédients. Le koyadofu ajoute une super saveur et de la texture au plat. Excellent dans un futomaki !

Des carottes

Ce légume est utilisé dans le futomaki pour donner un côté croquant à la recette. Et que dire des bienfaits qu’elles apportent. En plus du goût très agréable, les carottes rendent le futomaki très sain et bon pour la santé, ce qui n’est pas négligeable. Ce légume très facile à trouver est un incontournable dans votre frigo, vous n’aurez donc aucune difficulté pour l’obtenir et l’ajouter dans votre futomaki.

Du thon (sashimi)

Pour préparer le sashimi de thon pour le futomaki, vous pouvez soit le cuire vous-même avant de le consommer. Le thon cru est plus fort en bouche que le saumon (voir ci-dessous). Cuire le thon au préalable vous permettra de trouver une saveur différente. A essayer si vous n’avez jamais tenté l’expérience !

Du saumon (sashimi)

Le saumon est un poisson très populaire utilisé pour les sushis, les sashimis et les futomaki au Japon. Il a une saveur et une texture riches qui complètent le riz. Le saumon cru frais aura une couleur rouge orangé après avoir été coupé en fines tranches, ce qui provient de sa forte teneur en caroténoïdes naturels tels que l’astaxanthine. Le poisson de référence pour les futomaki ! Frais, tendre, doux en bouche. Je ne sais pas pourquoi on vous le présente d’ailleurs 🙂

De l’anguille d’eau douce (Unagi – ウ ナ ギ )

L’unagi, ou anguille, est un ingrédient qui mérite d’être ajouté à la liste des ingrédients que vous pouvez mettre dans les futomaki. L’unagi est si délicieux qu’il pourrait vous faire oublier qu’il existe même d’autres poissons. Lorsqu’il est combiné aux autres ingrédients de ce plat délicieusement savoureux, la texture et la saveur de l’unagi ressortent vraiment et se démarquent également.

De l’anguille d’eau salée (anago)

L’anago est une anguille d’eau salée que l’on trouve au Japon, qui est accompagne bien souvent les Futomaki. L’anago peut également être grillé ou servi nature comme nigirizushi (poisson sur du riz).

Le futomaki, plat pour les végétaliens ?

L’avantage du futomaki est que tous les ingrédients peuvent être remplacés, offrant ainsi des options végétaliennes, vegan ou même sans gluten. Ainsi, si vous n’aimez pas le poisson, vous pouvez tout à fait opter pour de la viande. Et vice versa, si vous n’aimez pas la viande ou si vous suivez un régime alimentaire, vous pouvez tout à fait vous en passer pour la réalisation de votre futomaki. Si certains légumes ne vous conviennent pas ou ne sont pas à votre goût, vous pouvez aisément les changer et les mettre à votre goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *